Grosse dondon se fait éclater le fion

Grosse avachie comme une baleine

Déjà qu’elle baise pas tous les jours, Monique va pas en plus faire sa difficile. Jamais été mariée, cette grosse dondon, bien grasse du cul, large de tous les côtés et bien épaisse de la chatte, adore prendre cher. Avec le voisin, avec les collègues, peu importe, c’est une chienne de la casse et offre son cul au tout venant. On la découvre sur cette série de photos, c’est avec Robert, un pauv gars rencontré sur AdultFriendFinder, que la Monique se fait défoncer la rondelle. En effet, il a l’air un peu beauf avec son marcel blanc mais ce beauf a de la ressource. Une matraque qui défouraille comme une mitraillette et qui envoie de la cartouche comme un chasseur alpin. Notre grosse dondon a, pour sa part, tenté de se faire belle. En effet, avec son corset d’effeuilleuse bon marché, notre salope ronde a fière allure. L’allure d’une putasse chaude à niquer, et prête à se faire éclater le fion dans une chambre d’hôtel des alentours.

Son énorme cul posé sur la bite butée au viagra finit par l’épuiser

Monique refuse tous préliminaires et toute approche s’apparentant à de la tendresse. Pas question de complicité. Lorsque notre dondon au gros cul se donne à un merdeux, c’est juste pour se faire remplir. Malgré sa corpulence et sa taille forte, elle s’emboite en reverse cow-girl, s’asseyant dos à son amant allongé sur le dos, blôtissant la queue au fond de sa petite grotte. Aujourd’hui, son partenaire a avalé un quart de viagra. Quantité suffisante pour une érection solide et résister au poids, du moins au surpoids de sa cochonne du jour. Il lui prend ainsi les hanches à pleines mains, les agrippe et serre sa chair graisseuse pour la stabiliser. A ce moment, il déboite son cul et envoie de grosses charges de baise anal. Notre dondon souffle, inspire et expire de manière très sonore. Son fion se fait éclater et on aperçoit sa chatte humide et juteuse qui se dilate naturellement. Malgré la pillule bleue, le beauf finit par débander dans cette position. Notre mature grassouillette est bien trop lourde. C’est le moment rêvé de la retourner. Par conséquent, il la bascule sur le lit. C’est la pause levrette. Epuisée d’avoir subi le poids de notre BBW, il est temps que le mec prenne le contrôle. Il la mitraille de coups de queue dans le cul et son calibre reprend ainsi du poil de la bête.

Pendant une heure, notre grosse salope adipeuse, suintant de stupre et de désir libidineux, a l’anus tuméfié. Bien choisi cette fois l’amant. Pas une seule fois, elle n’aura proposé au mec de lui bourrer la chatte. C’est dans le fion que notre grosse dondon voulait jouir. Mission accomplie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *