Une femme mature débauchée et pute à gangbang

Femme mature déchirée par tous les trous

Regardez les photos de cette femme mature débauchée en train de se faire assiéger par ses bite énervées. C’est de la violence. De la violence sexuelle à l’état pur mais de la violence consentie ! Cette jolie blonde de 44 ans, dont on taira le prénom, a un goût prononcé pour la soumission. C’est une authentique pute un gangbang, un trou à bites, un hangar à verges. On se demande même si elle prend du plaisir à se faire troncher et à sucer dans tous les sens. Vous pouvez d’ailleurs constater à son attirail et à sa tenue qu’elle joue un rôle particulier au cours de ces partouzes géantes. Il y a une atmosphère, limite sado-maso et clairement fétichiste. Cette mature blonde a un uniforme complet pour la circonstance.  Ainsi, il est composé de gants en cuir, de collier de chienne, de bracelet de force et de cuissardes en vinyle. Toujours en rouge et noir, notre pute a gangbang s’offre ainsi à des hommes anonymes, rencontrer pêle-mêle sur des sites de rencontre hard.

Du site de rencontre à la chambre d’hôtel

Le scénario est toujours le même. On discute et on fait connaissance sur un chat de site réservé aux rencontres gangbang. On commence à se chauffer, à s’échanger des paroles grivoises et coquines. Une fois que la confiance est installée, on peut se donner rendez-vous dans une petite chambre d’hôtel discrète de la ville. Notre blondasse fait en sorte de réunir entre quatre et cinq mecs, entre 40 et 45 ans, adeptes et aguerris aux pratiques de partouze et de sexe en groupe.

Le cérémonial de la fellation à la queue leu leu est respectée. Les hommes sélectionnés pour ce gangbang ont intérêt à avoir une érection rapide et durable. Peu importe s’ils prennent du Viagra, l’important est qu’ils bandent à la demande. C’est carrément un régime d’acteur porno qui est réclamé parce que la pute a gangbang. Elle ne ménage pas ses efforts pour donner du plaisir à tout le monde. Une fois qu’elle a taillé ses pipes, son corps devient une offrande pour ces étalons chauds et avides de pénétrer cette chatte en chaleur. Elle va se faire doigter, caresser le clitoris et ses petits seins. Les jambes écartées, avec une queue dans chaque main, notre salope blonde tâche d’être à la fois active. Mais elle doit en même temps apprécié le plaisir qu’on lui donne. Pas évident.

La partouze devient vite incontrôlable

Il y a des pénis dans tous les sens, elle en prend dans sa bouche et la première pénétration commence à se faire sentir. Au bout d’un moment, notre pute en rut n’a plus aucune emprise sur les événements. Elle ne fait que subir le sexe et se laisse partouzer sans savoir qui lui rentre dans les trous. En effet, elle pourrait avoir les yeux bandés ou fermer les yeux, ça serait la même chose. Elle est ballottée d’un côté et d’un autre. De plus, on lui enfonce des queues dans sa chatte toute gluante et glissante et elle se laisse baiser sans rechigner. C’est ce moment de lâcher prise totale que notre femme mature débauchée apprécie le plus. Elle se sent à la fois désirée, humiliée et avilie.

Une des raisons pour lesquelles elle adore les gangbang : c’est la différence de taille des sexes. Étant donné que les hommes défilent dans sa chatte sans ordre préétabli, elle peut se taper un petit pénis de 15 cm et prendre son pied. Et la minute d’après, elle se fait enfourner par un gros braquemart de 22 cm qui va la faire hurler de douleur puis de plaisir. Par conséquent, la diversité dans la taille des verges crée systématiquement un effet de surprise qui n’est pas désagréable.

Le gangbang, c’est jouir à tous les coups

Les secousses sexuelles qu’elle subit sont un peu comme une montagne russe. La variation dans les sensations charnelles et dans les spasmes orgasmiques sont l’essence même de son plaisir. De plus, notre pute à gangbang est à l’abri des pannes sexuelles, propre à la baise en couple. En conséquence, notre blonde peut jouir à tous les coups. Par ailleurs, c’est quand même plus rigolo de se faire cartonner en double pénétration plutôt que de rester comme une planche à pain à attendre de jouir en missionnaire.

Encerclée telle une bête blessée par des charognards, notre blondasse se laisse niquer et subjuguer par toutes ces queues en érection, veineuses et gourmandes. Elles déverseront ensuite tout leur flot de sperme chaud et crémeux sur les jolis seins de cette mature dont la mine relâchée et fatiguée témoigne des efforts dantesques qu’elle a déployés au cours de ce énorme orgie.


🔥 Gros plan sur Olivia : Blonde salope qui aime le gangbang. Elle couche exclusivement avec des blacks lorsqu’elle doit tromper son homme. Comme cette mature débauchée, elle ne se retient pas et donne tout aux hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *