Ursule, une femme mariée qui découvre le sexe cougar avec son beau-fils

Ursule à quatre pattes

Bonjour
Je m’appelle Ursule et je suis une femme mariée. Ou plutôt, je suis une femme re-mariée. Pendant 20 ans, j’ai été avec un militaire de carrière qui est mort d’un cancer. Théoriquement, je suis une veuve mais j’ai retrouvé un semblant de bonheur avec Marc, 54 ans, chef d’entreprise de PME dans les environs de Lyon.
Je tiens à vous raconter mon histoire assez folle, excitant et culpabilisante. En effet, tout se passait merveilleusement bien dans cette famille recomposée. Femme mariée de 47 ans, maman d’une fille de 21 ans, je retrouve le sourire aux bras de cet homme rassurant. Pourtant, c’est bien avec mon beau-fils que j’ai découvert le sexe cougar ! Au début, c’était un secret honteux et lourd. Coucher avec un homme plus jeune n’était pas évident à admettre. Mais le fils de celui avec qui on est en couple. Pourtant, je ne peux m’arrêter et le jeune homme de 23 ans est devenu mon amant secret.

Bonne fellation
Kevin a une bonne grosse bite et j’adore lui téter le gland pour ensuite enfoncer ses 20 cm en gorge profonde

Première drague lors d’une réception familiale

Au cours de la première année, il n’y a jamais eu aucune ambiguïté entre nous. J’étais amoureuse de Marc et j’étais suffisamment heureuse de pouvoir me reconstruire auprès d’un homme rassurant, fort et charismatique. Kevin, son fils, est pourtant son total inverse. Branleur, hautain, grande gueule, bref, c’est un sale môme avec qui j’ai déjà eu des accrochages. Inutile de vous dire que l’entente entre le père et le fils n’est pas au beau fixe. Bien que je vive une idylle avec Marc, il me manquait pourtant quelque chose. C’est vrai qu’il a beau être séduisant, le sexe n’est pas non plus une expérience transcendante avec lui. Mais je n’ai jamais été plus portée sur la chose que ça. En effet, je sais me contenter de ce que la vie m’offre.

Cependant, lors d’une réception familiale au cours de laquelle tout le monde avait un peu bu, j’ai eu une forme de déclic. Alors que la musique passait un morceau de rock, Kevin m’a invitée à danser. Je me suis laissée tenter. Après tout, l’atmosphère était détendue, tout le monde riait, tout le monde était ivre. C’était aussi un moyen d’enterrer la hache de guerre. Mais en dansant, nous nous sommes rapprochés. L’obscurité et l’ivresse ambiante étaient suffisantes pour Kevin fourre sa langue dans ma bouche et m’embrasse fougueusement. Après 2 secondes, j’ai eu un mouvement de recul. Choquée, j’ai tourné la tête, j’ai cherché le regard de Marc. Tout le monde semblait fatigué et euphorique. Certains cousins de Marc dormaient sur le canapé alors que leurs femmes continuaient à boire. Bref, personne ne nous a vu. Après la stupéfaction vint l’excitation. Je n’avais qu’une envie à ce moment : lui rendre son baiser et l’inviter à monter dans la chambre pour qu’il me baise.

Du sexe hard comme j’en avais jamais connu

Ca n’a pas duré longtemps mais pendant ces dix petites minutes, Kevin m’a baisée comme une salope. J’ai pas d’autres mots pour décrire les ébats qu’on a partagés. Du sexe hard et bestial comme jamais. Dans l’intimité de sa chambre, j’ai hurlé de plaisir. Kevin tentait tant bien que mal de me fermer la bouche avec sa main. Cependant, j’étais dans une transe extrême. N’était-ce que le sexe ou le danger de la situation ? En effet, n’importe qui aurait pu rentrer dans la chambre et surprendre Kevin en train de me prendre en levrette. Je me suis sentie chienne, je me suis sentie sale, pute et j’ai aimé ça.

Urusle en levrette
A quatre pattes en levrette, comme une petite chienne … je ne résiste pas

Ca a été la confusion dans ma tête pendant quelques jours. Et j’ai eu cette illumination. La vie est courte .. mais pas la bite de Kevin. Alors autant en profiter, tant que les deux gardent le secret. Depuis nous sommes des amants secrets. Je suis à la fois sa belle-mère, sa cougar, sa chienne mais aussi sa confidente.

Plan cul presqu’incestueux sous le même toit

Marc ne se doute absolument de rien. Avec le temps, la culpabilité et la honte s’estompent. Aujourd’hui, je n’éprouve plus aucun remords à baiser mon beau-fils. C’est un plan cul presque incestueux. J’ai à la fois un homme mûr à qui je peux me confier et échanger sur des choses sérieuses. Et pour le côté charnel, j’ai à ma disposition ce jeune amant fougeux. Il sait me baiser et surtout il ne rechigne jamais à la tâche. Je lui apprends des choses, ne suis jamais réticente à essayer de nouvelles pratiques. Sa première sodomie, c’est avec moi qu’il l’a testée et sous le même toit que son papa. En effet, il apprécie que je sois une femme mure d’expérience et complètement désinhibée. Kevin, lui non plus, n’a aucun remords à coucher avec moi. Depuis le début, il désapprouvait ce mariage depuis le debut. Je sais que ce plan cul ne pourra durer et que Marc découvrira un jour notre aventure. C’est un peu ce que Kevin veut, afin de provoquer un divorce. De plus, il sait que si je quitte Marc, on continuera à baiser. Le p’tit salaud sait que je suis accroc à sa bite … Le sexe cougar, à mon âge, y a rien de mieux.

Prise par devant
Il me prend la chatte par devant, j’ai rien à faire. Ses coups de queue m’emmènent direct au 7éme ciel.

Ursule baise en missionnaire

Pour l’instant, on profite à fond de ces moments de sexe cougar clandestin. Lorsque Marc est en voyage d’affaires, j’enfile ma lingerie et mes frous-frous rouge et noir. Kevin n’avait jamais encore baisé une femme en porte-jarretelles. Il trouve ça excitant et je ferais tout pour le faire bander comme un taureau. On a déjà baisé dans le salon, dans ma chambre, la sienne, la buanderie. Un jour, j’ai même chopé les clés de la garçonnière de Marc en Centre-Ville. Pendant deux jours d’affilée, Kevin s’est lâché et m’a « démontée » comme il aime à le dire. Entre nous deux, sexuellement c’est fusionnel, bestial et animal. Nous n’avons que le sex en commun et à mon âge, c’est déjà beaucoup pour me rendre « heureuse », à tout le moins épanouie.

Je ne suis pas un exemple. Mais je n’ai jamais cherché à l’être ….

 

Ursule

Ces cougars peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *