Suceuse de bites nympho déchainée en trio HHF

Depuis ses années lycée, Caroline avait une passion pour les membres longs et durs. De ces années où elle taillait des pipes dans les toilettes du bahut, elle en a gardé des talons de suceuse émérite. Aujourd’hui à 44 ans, cette blonde divorcée deux fois n’a rien perdu de ses qualités de fellationneuse. On la voit ci-dessous sur des photos prises au cours de sa dernière sauterie. Elle appelle ça les week-ends décadence. Déconnexion totale de sa vie professionnelle, qui est par ailleurs d’un ennui mortel. Le temps d’un samedi et d’un dimanche, elle convie deux mâles chopés sur les forums libertins. Et elle met ainsi sur pied son trio HHF. Elle leur conseille de ne pas trop manger épicé ou de pas trop boire d’alcool. En effet, la salope souhaite recevoir une semence qui ne pue pas la mort.
Nympho jamais en repos, toujours à la chasse de pénis à sucer, merci Tinder, Badoo et autres sites de casual dating pour la chair fraiche.

Longues sessions d’astiquage avec une bouche à pipe rodée

La pipe faisant partie des préliminaires préférés des mecs, elle sait prendre le temps de passer sa langue des testicules qu’elle exige rasées. Puis c’est la petite balade du bout de sa langue le long de la tige. Pour remonter sur le gland renflé et gonflé de concupiscence et elle élargit le diamètre de sa bouche pour engouffrer le zob profondément. On part alors dans une pénétration buccale effrénée. Ca pompe, ça suce et dans l’autre main, le handjob appliqué sans jamais perdre la cadence. Notre salope est une experte et toutes ces années à sucer en voiture, dans les alcôves des soirées libertines l’ont entrainée tel un bassiste ou un batteur. Pouvoir utiliser sa bouche et ses mains en toute harmonie et en rythme.

Avec ses gros seins, pas totalement sortis de leur robe jaune, elle parvient à faire dans la suggestion. Et notre suceuse de queue ferme les yeux et s’abandonne entièrement à son art de la fellation. Les queues durcissent et raidissent sous la succion ordonnée de sa belle bouche. Parfois, pas besoin de pénétration, notre catin attend juste que chacun des mecs se décharge. Pipe éjac crémeuse qui explose sur ses gros nichons, sur ses lèvres roses. Elle nettoie entièrement les traces laissées sur le gland.

Selon elle, le trio HHF reste le type de plan cul idéal parce que les mecs n’ont pas la même endurance. Et même si elle adore vider les couilles et constater que sa seule bouche parvient à déclencher des orgasmes sans pénétration. Prendre un coup de bite, c’est pas mal quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.