➡ Contacte cette mature pour plan cul

Chatte charnue de Lorraine salope lyonnaise

Lyon, capitale française de la gastronomie. Paul Bocuse était la figure légendaire de la cuisine traditionnelle. C’est normal que l’on trouve dans cette ville les meilleurs plats, les meilleures recettes et les meilleurs restaurants. Comme c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes, les femmes matures et femmes d’expérience de Lyon sont toutes aussi appétissantes. En témoigne la belle chatte charnue de Lorraine, une salope lyonnaise de 48 ans qui aime se faire brouter le minou. Nous n’avions d’autres choix que de vous montrer en gros plan la photo de ce beau vagin aux grandes lèvres dodues et généreuses.

En bonne femme mature extravertie et un peu exhibitionniste, Lorena n’a pas hésité une seule seconde à se faire prendre en photo. Allongée sur son canapé, à demi-nue avec sa chatte et ses gros seins a l’air, Lorraine prend un peu de temps pour elle pour se caresser.

Et on peut à percevoir en arrière-plan la mine réjouie et détendue de notre lyonnaise coquine. Les deux doigts posés délicatement sur son vagin, celui-ci se compose de deux grandes labiales à la chair striée mais tonique. Rasée de près aux alentours, Lorraine a tout de même laissé quelques poils en lisière de ses lèvres. Comme une sorte de muraille protectrice. Elle adore que les hommes s’attarde sur son minou juteux et humide. Elle kiffe qu’ils baladent leur langue entre les lèvres jusqu’à la fourrer profondément à l’intérieur de son vagin. Le cunnilingus est nul doute la pratique sexuelle favorite de notre lyonnaise passionnée. Les préliminaires, c’est vital pour elle.

Avant même d’espérer planter votre bite dans cette chatte charnue, il va falloir vous ateler à passer de longues minutes à la déguster de votre langue.
Chaque rotation, chaque mouvement, chaque exploration oral provoquent à notre salope une montée de sève accompagnée de petits spasmes jouissifs qui la mettent dans un état de transe. Il n’est d’ailleurs pas impossible que Lorraine déclenche de micro-orgasmes avant même la pénétration. Alors que vous avez la tête fourrée entre ses jambes, travaillant et tournicotant votre langue à l’intérieur De son steak en ébullition, notre blonde lyonnaise ferme les yeux et se malaxe langoureusement ses gros seins afin d’ atteindre l’état de plaisir ultime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *