➡ Contacte cette mature pour plan cul

Magnifique chatte poilue et pieds parfaits

On ne peut que s’incliner devant les deux attributs les plus doux et chaleureux pour tous les fétichistes. Tout d’abord, la chatte poilue pour les amateurs de chaleur pileuse. Puis pour les fétichistes des pieds, une paire divine de pieds sublime, parfaits, avec un vernis envoutant. Tout ça est la propriété de Judith, 43 ans, une maman au foyer qui tue son oisiveté en postant les photos de sa foufoune et des jolis orteils sur les forums, les groupes de chat dédiés aux puceaux qui kiffent les mamans chaudes. Les quelques photos prises par des copines, son compagnon et son amant dévoilent Géraldine, le regard perçant et fier, en train de se lover, se dandiner sur son canapé, dans son lit, dans sa baignoire.


Souvent prise de dos, elle offre toujours la vue de la plante de ses pieds succulents. Bons à sucer, bons à mordiller mais aussi un cul large et généreux. Géraldine prend son cul massif à deux mains et écarte. Sombre, luxuriant, on hésite entre le petit trou de balle et le large tunnel vaginal à combler.

Le frisson de se faire brouter ce minou crépitant

Géraldine avoue dans le privé que son plaisir le plus intime, c’est qu’un homme pose ses lèvres sur son minou. Elle aime la sensation du jus vaginal qui monte dans son antre, réchauffe sa chair. Témoin de son excitation suprême, la mouille dégouline plus vite à base de cunnilingus. Certaines de ses photos sont des appels manifestes à venir tremper la langue et sucer le bonbon juteux de Géraldine. Avec les jambes repliées à ses flancs, les mains posées sur le bas de fesses, maman écarte son trou velu et crépitant, l’ouvre pour inviter les bouches baladeuses à s’y aventurer. A sa manière de rouler dans le lit, à toujours tendre les pieds en les contractant, à regarder l’objectif, maman cochonne ressent le frisson du désir, intensifié par un cunni.


Une fois trempée et à point, elle fourre un majeur  dans sa magnifique chatte poilue, ferme les yeux et se laisse porter par les affres de l’orgasme solitaire.
Petite panthère nue sur le lit, à quatre pattes, le sourire narquois, elle invite à venir la défoncer. Le majeur enfoncé dans son trou juteux les pieds se rejoignant par le gros orteil en ciseaux. Parfait pour une levrette surprise. Le minou bien touffu, les jambes bien ouvertes sur le canapé du salon, elle se tient prête à se faire déboiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *