Irène, 46 ans, une cougar fétichiste et infidèle

Elle a 46 ans, est mariée mais n’a pas baisé avec son mari depuis quelques mois. On approche même de l’année. Le couple est en crise mais c’est la faute du mari. Il ne touche plus sa femme. C’est le schéma classique du couple arrivé au bout de l’aventure. Plus de sexe, la routine, plus de passion entre eux, notre belle blonde mature s’est tourné vers les sites de rencontre adultère. C’est devenue une cougar fétichiste et infidèle. Prendre plus jeune pour enfin jouir et prendre son pied. Avec ses amants, elle peut épancher sa soif de sexe hard, de pratiques alternatives et complètement fétichistes.

Une mature qui aime les jeux de rôle

Irène n’aime pas le sexe train-train. Elle a envie de fougue et d’originalité. Les jeux de rôle sont parfaits pour elle. Jouer la bourgeoise qui se fait baiser par le coursier ou la maman naïve qui se fait ramoner les tuyaux par le plombier. Voilà le genre de scénario qui fait mouiller cette cougar salope. Son gros cul mais ses petits seins ont le mérite d’exciter les appétits de ses jeunes étalons.

Le gros cul d’Irène

Son gros cul bien large perché sur des talons offert à la rage, la colère sexuelle de jeunes pousses, le voilà en photo ci-dessus. Notre amatrice quadragénaire adore aussi se le faire malmener. Le sexe bestial est un must pour elle. Pas question de se retenir avec elle et le jeu de rôle le plus excitant, c’est jouer la cougar soumise et complètement offerte. Arrachez lui ses bas résilles mais gardez lui son masque de carnaval. Elle aime conserver une certaine distance avec ses partenaires.

Ses petits seins, son mari n’en profite plus

Irène en porte jarretelles Les tout petits seins de la cougar
Les infidélités d’Irène durent depuis assez longtemps pour que son mari se doute de quelque chose. Certes, il ne profite plus des petits seins et des douceurs fétichistes de sa femme. Il doit avoir une maîtresse et sa femme s’en doute également. Cependant, lorsque l’on voit Irène en bas collants et en porte-jarretelles noirs Chantal Thomass, même avec la routine, on a envie de se jeter sur elle. On a envie de lui mordiller la lèvre inférieure. Prendre ses fesses tout en lui chuchotant des cochonneries à l’oreille.
Irène a en tout cas trouvé son salut sexuel dans l’adultère et dans le sexe avec les plus jeunes. Qui la blâmerait ? Pas nous en tous cas.

Une réflexion sur « Irène, 46 ans, une cougar fétichiste et infidèle »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.