➡ Contacte cette mature pour plan cul

Chantal, blonde exhib qui aime se faire péter le cul la nuit

Y a pas d’heure et pas de lieu pour se faire péter le cul.La nuit, par 10 degrés, Chantal n’hésite pas et accepte les propositions indécentes les plus glauques. Cette blonde exhib de 48 ans, adore ces rendez-vous en rase campagne. Au cours d’une de ses escapades nocturnes, elle a permis à Philippe, un de ses amants préférés de la prendre en photo. Un soir de novembre, Chantal, avec  quelques coups dans le nez avait envie de se faire péter le cul sur le capot chaud de la Volkswagen de Philou. Des collants noirs, des talons bon marché, la blonde en chaleur offre le spectacle de ce cul large. Un putain de trou à queues, un péage à sexe qui  en a vu défiler des kilomètres de bite. Jamais elle n’a fait payer. Juste le plaisir de se faire troncher la raie dans l’humidité d’une soirée automnale.

Blonde exhib seins nus
La belle blonde exhib seins nus à 12°, ivre de bonheur et d’extase.
Chantal adore écarter sa chatte
Chantal adore se pencher et écarter sa chatte rose à deux mains, juteuse et malléable.
Mains contre les poignées
Les mains contre les poignées, son gros cul bien rond et prêt à se faire atomiser.
Prends moi les fesses
Prends moi les fesses, fais moi mal et envoie la purée dans la chatte.
Genou au sol
Un genou au sol, le talon dans l’herbe, la main sur la fesse, elle veut avoir une queue dans le vagin.

Se faire prendre les hanches dans l’herbe fraîche, elle adore ❤️

Il y a peut-être une grosse envie de soumission ou de se rapprocher de la nature. Toujours est-il que notre mature impudique adore se faire prendre les  hanches dans l’herbe fraîche et humide. A même la pelouse, notre blonde exhib se roule, se tourne, se retourne et offre sa chatte et ses fesses aux assauts de sexe bestial les plus brutaux. On la voit sur la dernière photo, un genou au sol, l’autre talon fièrement et fermement planté dans l’herbe. Chantal est ainsi prête à se faire chevaucher, cavaler son gros cul de jument. Tout ça sous le simple éclairage de la bagnole de son amant. Après avoir mélangé ses charmes avec l’humidité de la terre et  des ronces, elle est ensuite prête à se réchauffer le cul sur le capot encore chaud.
On peut ainsi lui péter le cul à volonté, à condition de ne pas être frileux et  sensible au froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *